UPCYCLING / MAISON JOMI

Livre en boutique à partir du 19 octobre ✨

4 look d’halloween simple à reproduire à la maison.

Comment faire un look halloween fait maison ?

Sabrina Halloween

Halloween est une fête incontournable de ce mois d’octobre !

Des déguisements, des bonbons ou des sorts mais surtout des looks incroyables et des couleurs à exploiter davantage.

Un look galmour de Cruella dans les 101 dalmatiens,

transformez vous en princesse des citrouille ou en diable ( mais qui s’habille en Prada)….

Vos costumes d’halloweens n’auront jamais étaient si mode, classe et élégants.  

 

Quelques looks d’Halloween vous pouvez créer de vos placards ?

Look harry potter halloween

  • Le look HARRY POTTER !

Un classique indémodable, le look harry potter est facile à faire de chez sois pour ça il vous faut : 

– une chemise blanche 

– une jupe noir ou un pantalon noir 

– une cravate de votre papa ou un foulard mis en cravate 

– des lunettes rondes de préférences et le tour est joué ! abracadabra…

Ne pas oublier la cicatrice de Harry sur le front.

Look grease Halloween

  • Le look GREASE   Un look sexy et rock ! Pour ça il vous faut:
  • Un haut noir
  • un pantalon en cuir, legging en cuir ou un legging noir tout simple.
  • une grosse ceinture à mettre à la taille
  • une veste en cuir pour finaliser le look 
  • Ne pas oublier des bijoux pour briller!

Look Cruella Halloween

  • Le look CRUELLA
  • C’est le nouveau look à la mode pour Halloween, alors si vous voulez reproduire ce look mythique, il vous faut :
  • Un ensemble de tailleur noir
  • des gants noir également 
  • un gros collier ou un bijoux de tête à mettre autour du cou.
  • des bottines à talons
  • Plus qu’à se faire la moitié des cheveux en noir puis l’autre en blanche pour ressembler parfaitement à Cruella. 

  • Le look Cléopatre 

Un look égyptien aux allures de reine. Vous avez besoin:

– Une robe noir 

un draps ou un ancien rideau à accrocher entre vos deux bras pour créer une traine. 

– Des bijoux, à mettre partout sur la tête, le cou, les poignets…il n’y en a jamais assez.