Les différentes coupes de jeans

en savori plus

Qui dit jeans, dit 10 styles et 1000 façons de le porter !

 

  • Dans un premier temps, celui qui est le plus souvent présent dans nos dressings et placard : le « straight ».

Une forme près du corps puis évasé vers le bas, simple, et efficace.

 

  • Ensuite, on a le chouchou des Français : le « slim ».

Le fameux jeans qui nous colle à la peau de haut en bas, dévoilant nos jolies formes.

 

  • Vous en voulez un jeans encore plus moulant ? Et bien, vous pouvez opter pour le « skinny ».

   Upcycling

#Valorisation

Maintenant, passons aux coupes plus amples.

 

  • Le « boyfriend » en est l’image parfaite, c’est le jeans que l’on pique à son mec, autrement dit : c’est un jean large qui se porte sur les hanches et qui, dans la plupart du temps, se retrousse au niveau des chevilles.

 

  • Dans la même catégorie se trouve le « loose ».

Il s’agit d’un jean large tant au niveau des hanches que des chevilles. Hyper confortable !

 

  • Mais parmi eux, le jeans iconique du moment : le « mom ».

Vous ne pouvez pas le rater, c’est la forme tendance du moment.

Serré à la taille, ample sur les jambes et resserré aux chevilles, voici sa description.

 

  • Pour un jeans droit, optez pour le jeans « wide ». En effet, c’est la coupe la plus droite des jeans.

L’upcycling pour quel object ?

Le pouvoir de tranformation des déchets est illimités, nous pouvons donc facilement retravailler des palettes de bois en une jolie table, ou de reutiliser un drap pour en faire un jolie haut (ça c’est l’expetise de Maison Jomi!).
De manière général l’upcycling est beaucoup utilisé dans le monde de la décoration d’intérieur de l’ameublement et de l’univers du textile.
  • Le « Flare », le jeans mythique des années 70’s, sa coupe originale mais très tendance.

Il s’agit d’une coupe ajustée en haut de la cuisse puis évasée sur le reste de la jambe. Chic et tendance, car oui le fameux « patte d’éléphant » revient à la mode depuis un petit moment. 

 

  • Le « Bootcut », sa forme peut être confondus avec celle du « flare ». La petite différence entre les deux ? Il ne s’est pas autant évasé au niveau de la cheville.

 

  • Enfin, on retrouve la coupe « Distressed », un jeans déchiré, destroy. Il est facile de le repéré avec ses trous ou déchirures.

 

Et vous, quel est votre jeans idéal ? 

upcycling

ecologie

art de vivre

surcyclage

#Ecologie